Le siège de Paris en 1870

Posté par Patrice Guerin le 20 novembre 2010

duboscq07.jpg duboscq08.jpg duboscq09.jpg duboscq22.jpg

Durant le siège de Paris en 1870, le moyen le plus sûr pour communiquer avec l’extérieur fut l’utilisation de pigeons voyageurs. Les messages étaient photographiés sur un microfilm (procédé mis au point par Dagron) constitué d’une pellicule de collodion pouvant comporter 40 000 messages.

Voir : Régulateur à arc électrique FOUCAULT DUBOSCQ Transport des dépêches microscopiques par pigeon voyageur
duboscq11.jpg duboscq10.jpg

Des pigeons quittaient Paris avec les ballons montés et rejoignaient ensuite la capitale avec les messages. Dès leur réception ils étaient projetés à l’aide d’une lanterne Duboscq alimentée par un régulateur à arc électrique. Plus de 100.000 dépêches furent ainsi reçue à Paris pendant le siège.

duboscq18.jpg duboscq16.jpg  Entre le 22 septembre 1870 et le 28 janvier 1871, 67 ballons quittèrent Paris, dont celui qui permit à Gambetta d’aller à Montdidier.

Le siège de Paris en 1870 dans Gravures et Chromos duboscq-20-300x178  En 1985 la Grande-Bretagne édite une série de planches composées de timbres associés à diverses illustrations ( Story of the Times Prestige booklet) dont une planche est consacrée au transport des messages par pigeons voyageurs en 1870.

Laisser un commentaire

 

2ndeavicenne |
kadscen |
entre terre et mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire-Géographie-Educati...
| Oppidum anglicus: the city ...
| Joie en Dieu et Descendance...