• Mes albums récents

    • Album : Publicités
      <b>Retroproj 03</b> <br />
    • Album : Images projetées
      <b>Anatomie 2</b> <br />
    • Album : Lanternes et Projecteurs
      <b>LMnoir 09</b> <br />
    • Album : Illustrations et Gravures
      <b>Chromo roue 3</b> <br />
  • Articles récents

  • Archives

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

Plaques animées et plaques à système pour projection

Posté par Patrice Guerin le 26 novembre 2013

Plaque 01  Séance de projection familiale au XIXe siècle

Vers 1725, le physicien hollandais Pieter VAN MUSSCHENBROEK (1692-1761) présente des plaques animées. Une petite manivelle permet de mouvoir, par poulies interposées, une plaque de verre sur laquelle sont peintes les ailes d’un moulin qui tournent devant la tour peinte sur une autre plaque de verre fixe.

Plaque 02  Plaque de fantasmagorie – XVIIIe siècle. Collection Antic-Photo

Il s’agit d’une plaque ou “tableau” de projection fixe, généralement montée dans un cadre en bois qui comporte plusieurs vues permettant de créer une petite animation à l’écran. Ces plaques, combinées à des lanternes doubles ou triples permettaient de créer de véritables spectacles animés bien avant l’invention du cinéma.

Voir : Lanternes multiples ou POLYORAMAS - Vues fondantes – Dissolving views

Plaque 03 Catalogue Mazo – 1908  fichier mov Cliquer sur l’icône MOV pour voir l’animation

Les plaques animées ne comportent pas de mécanisme, il s’agit généralement de deux vues sur verre dont l’une est fixe et l’autre mobile (voir ci-dessous tableaux à tiroir). Les plaques à système sont munies d’un mécanisme : levier, poulie, engrenage, manivelle, etc. Il existe de nombreux modèles de plaques animées.

Plaque 04fichier mov Cliquer sur l’icône MOV pour voir l’animation

Les tableaux “A tiroir” (Slip slides) comprennent généralement un verre fixe qui représente les deux états d’une action dessinée sur fond noir. Le second verre “à tiroir” porte un cache peint en noir ou en papier opaque qui permet d’obturer l’une ou l’autre partie de l’action lorsqu’on le déplace horizontalement. On parle aussi de tableaux à “Caches”.

Plaque 05Muckross abbey – Ireland fichier mov Cliquer sur l’icône MOV pour voir l’animation

Les tableaux à “Longue course” ou “Panoramas mouvants” sont des tableaux à tiroir dans lesquels la plaque mobile représente un élément en ombre chinoise (bateau, barque, voiture, personnage) qui se déplace lentement dans le décor coloré.

Plaque 06  Plaque 07

Il existe même des châssis spéciaux pour “Ombres projectionnées” permettant de faire « défiler sans secousse et d’une façon lente et régulière » une grande plaque de verre (45cm de long) sur laquelle est peinte une succession d’ombres. Celle-ci coulisse à la main ou à l’aide d’une manivelle devant un paysage figurant sur une autre plaque située à l’avant de ce châssis dans un passe vue va-et-vient permettant de la remplacer en cours de projection. Combinées à une lanterne double, ces plaques permettent de créer de véritables spectacles d’ombres, tels qu’ils étaient projetés au cabaret du “Chat noir” au XIXe siècle.

Voir : Spectacle d’ombres artistiques ou le théâtre chez soi - Ombres chinoises et silhouettes

Plaque 08La corvée de quartier fichier mov Cliquer sur l’icône MOV pour voir l’animation

Les tableaux “A levier” (Lever slides) sont fait sur le même principe que les tableaux à tiroir. Ils comprennent un verre fixe, généralement rond, fixé dans la monture en bois sur lequel est peint le sujet principal et un verre mobile que l’on fait tourner partiellement à l’aide d’un levier en métal qui dépasse sur le côté de la plaque.

Plaque 09

Les tableaux “A rotation” ou “A engrenage” ressemblent aux tableaux à levier mais permettent un mouvement circulaire plus complet. Ils comprennent un verre fixe, généralement rond, fixé dans la monture en bois sur lequel est peint le sujet principal et un verre mobile que l’on peut faire tourner en permanence à l’aide d’une petite manivelle. Initialement le disque animé était entrainé par une petite corde sans fin entrainé par la manivelle. Par la suite on à préféré un système à engrenage permettant un mouvement plus régulier et évitant le glissement de la cordelette.

Plaque 10  fichier mov  Cliquer sur l’icône MOV pour voir l’animation

Ce type de mécanisme est utilisé pour faire tourner les “Chromatropes”, aussi appelés “Rosaces tournantes”. La plaque se compose d’une vue circulaire placée sur le châssis qui représente un dessin géométrique coloré et une vue mobile pouvant représenter le même dessin ou un dessin complémentaire. Les deux plaques tournent en sens inverse à l’aide d’une manivelle, ce qui crée à l’écran « de très curieux effets de colorations ».

Voir : Les CHROMATROPES de projection

Il existe de nombreuses variantes dénommées “Eidotropes”, “Chromascopes”, etc. Dans l’Eidotropes, par exemple, monsieur WEASTHONE, qui en est l’inventeur, a remplacé les disques de verre peint par des plaques rondes de métal léger ou de carton dans lesquelles il a fait des entailles « permettant d’obtenir des figures géométriques qui se recoupent de toutes manières ».

Plaque 11  Plaque 12  Photograph courtesy of RICHARD WARREN LIPACK (USA)

Les tableaux “Mécaniques” permettent de présenter un mouvement un peu plus complexe que celui d’un tableau à rotation. Une manivelle anime, à l’aide d’une poulie, une silhouette représentant souvent un humain ou un animal découpé dans du métal léger ou de la gélatine colorée. Parfois les membres (bras et jambes) sont mobiles et remuent en fonction de la rotation du corps. ROBERTSON (voir PORTRAITS) avait utilisé ce genre de tableau dans la “danse des sorciers” ou l’on voyait des personnages tournoyer autour d’un squelette.

Voir : Spectacle de fantasmagorie ROBERTSON

Plaque 13  La danse des nains

Il existe d’autres types de tableaux animés tel que ce tableau “Hydraulique” composé d’une cuve remplie d’eau dans laquelle sont plongés de petites figures en bois représentant des insectes ou de petits personnages légendaires. En pressant sur la poire en caoutchouc on crée des remous qui font tourbillonner ces petites figures de manière tout à fait aléatoire.

De très nombreux thèmes ont été traités en plaques animés afin de donner vie à des spectacles très vivants.

Voir : Projection de phénomènes météorologiques - Petit spectacle de lanterne magique - Les collections de vues pour projection MAZO

 

 

Publié dans Images projetees | Pas de Commentaire »

Entretenir une lampe de projection à pétrole

Posté par Patrice Guerin le 18 novembre 2013

Pince 01   La lampe à pétrole qui se trouve à l’intérieur d’une lanterne de projection exige des soins particuliers pour fonctionner régulièrement et sans inconvénient pour l’assistance. Elle ne doit être remplie qu’au moment de s’en servir et soigneusement vidée aussitôt la projection terminée et la lampe refroidie. Sinon l’huile continue à monter par capillarité dans les mèches et finit par suinter sur la lampe. A la longue elle s’amalgame avec la poussière ambiante et finit par sécher, formant une croute qui risque de brûler lors d’une prochaine utilisation, répandant dans la salle une odeur très désagréable.

Pince 02

Après avoir rempli la lampe avec de l’huile neuve, il convient de l’essuyer soigneusement puis de couper les mèches avec des ciseaux ou une pince construite à cet effet.

Pince 03  Pince 04

La pince coupe mèche est parfaitement adaptée pour obtenir une coupe franche et nette, ce qui facilite la combustion et évite tout dégagement de fumée. Il faut savoir que tout fil dépassant de la mèche produit une flamme plus haute qui risque de fumer. Les deux angles des mèches doivent aussi être coupés pour la même raison. La coupe doit être faite de manière à enlever toute partie carbonisée en laissant cependant un léger liseré noir pour faciliter l’allumage.

Pince 06

L’inscription en relief sur l’une des poignées de la pince indique que celle-ci est d’origine américaine et la citation dans le livre de FOURTIER (voir PORTRAITS) sur la projection nous apprend qu’elle est antérieure à 1892 (merci à la personne qui pourra nous fournir le brevet). Cet accessoire figure au catalogue Mazo de 1905 pour un prix de 7fr.50.

Pince 05

Pour un bon fonctionnement, la lampe doit être allumée avec les mèches à demi baissées et maintenue quelques instants au grand air pour permettre à l’ensemble de s’échauffer et à l’huile non essuyée de s’évaporer. Lorsque la combustion est régulière on peut fermer la lampe et l’introduire dans la lanterne.

Source : “La pratique des projections” par H. Fourtier – Tome premier : les appareils – Publié en 1892.

Publié dans Lanternes projection, Sources lumineuses | Pas de Commentaire »

Le projecteur CINE-ALBUM de Hachette

Posté par Patrice Guerin le 17 novembre 2013

Le projecteur CINE-ALBUM de Hachette dans Projecteurs jouet hachette-01-117x150  Cette publicité représente la célèbre “Caroline” de l’illustrateur Pierre PROBST (1913-2007) annonçant le programme de huit films en couleurs pouvant être projeté par le CINE-ALBUM.

En 1959, HACHETTE diffuse un original et ingénieux projecteur pliant en carton contenu dans une pochette de 4 pages mesurant 23x29cm.

hachette-02-118x150 dans Projecteurs jouet    hachette-03-121x150hachette-04-119x150    hachette-05-118x150

Cette pochette se compose d’une couverture rigide à l’image de Disney « Walt Disney présente Mickey et ses amis, merveilleuse production cinématographique en couleurs. Au programme huit films différents avec Pluto, Donald, Mickey, Goufy ». En ouvrant la pochette on trouve à gauche un argumentaire destiné au projectionniste « Chers petits amis… Invitez vos petits camarades à admirer ces jolis films et suivez exactement les conseils qui vous sont donnés pour le montage de l’appareil et la projection ». Sur la page de droite se trouve le projecteur replié. Au dos de la pochette quatre personnages de Disney entourent quelques conseils d’utilisation de l’appareil.

hachette-06-150x150   hachette-09-300x200

Pour utiliser l’appareil « saisissez la patte sur laquelle figure la lettre (“A”) et redressez-la jusqu’à la verticale. Un enclenchement automatique fixe l’appareil dans sa position d’utilisation ». Pour le replier il suffit de soulever la patte (“B”).

hachette-07-300x171  hachette-08-300x205

Le projecteur CINE-ALBUM fonctionne à l’aide d’une simple lampe de poche placée à l’arrière de l’appareil. Comme les projecteurs pliants CINEBANA et CINEMIME, il s’agit d’une création Max PONTY (voir PORTRAITS), imprimée par Darboy à Montreuil.

Voir : CINEBANA - CINEMIME

hachette-10-150x132  hachette-11-150x129

Les huit films accompagnant le projecteur sont en fait 8 bandes cartonnées de 5 vues colorées sur papier transparents. Il s’agit de “Goufy sportif”“Le bain de Mickey”“Pluto est imprudent”“Bonne fête Pluto”“Goufy chasseur sous-marin”“Le rêve de Donald”“Mickey campeur” – “Donald aime les pommes”.

A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir :  Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur CINEMIME des éditions Gautier-Languereau

Posté par Patrice Guerin le 12 novembre 2013

Le projecteur CINEMIME des éditions Gautier-Languereau dans Projecteurs jouet cinemime-01-118x150

En 1956 les éditions Gautier-Languereau (éditeurs de Bécassine), publient un livret cartonné intitulé « CINEMIME un album cinéma en couleurs », qui permet de visionner de nombreux sujets tels que « actualités – Documentaires – Courts métrages – Films publicitaires – Et un grand Western » !!! Ce projecteur est une création de l’illustrateur Max PONTY (voir PORTRAITS), qui est aussi l’inventeur du CINEBANA. Il est imprimé par Darboy.

Voir : Le projecteur CINEBANA de BANANIA

cinemime-02-108x150 dans Projecteurs jouet  Programme du spectacle de gala

De “Cinéma“ ce projecteur en carton n’en a que le nom et l’aspect, car il ne projette que de petites bandes d’images fixes. Ces vues sont dessinées par André René JOLLY (1912-1974) alias ERIK, dessinateur de B.D. Le spectacle commence par « les actualités mondiales » suivies de deux documentaires « L’expédition du Professeur Basculine » et « Les grandes chasses de Nestor Bobêche” plus des courts métrages avant d’arriver à l’entracte avec « Les films publicitaires ». Ensuite « en première mondiale, une superproduction en cinéminoscope et mimocolor » c’est le grand le film « Le justicier de l’Oklahoma… un western sensationnel qui vous tiendra en haleine pendant toute la projection » !!!

cinemime-03-150x133

Lorsque l’on est “aux commandes” du projecteur, on se croirait dans une véritable cabine de projection, avec ses bobines, ses différents boutons et cadran de réglages permettant d’agir (fictivement) sur la lumière, les contrastes et le son. Il dispose même d’une manivelle sur la face avant.

cinemime-04-150x1211  cinemime-05-150x932  cinemime-06-150x953

Le livre, au format 24x32cm, est relié par des pastilles en plastique permettant d’enlever éventuellement certaines pages. Il est composé d’une couverture illustrée (1) présentant le projecteur, puis d‘une double page (2) avec, à gauche, le programme du spectacle et à droite une feuille permettant de « découper les films suivant le tracé prévu sur chaque planche » (absent de ce document). La page suivante (2 à droite) est une sorte de mode d’emploi de ce projecteur « Simple, facile à monter (il se déplie), d’un emploi absolument sans danger, il peut être confié à un tout petit qui, seul, peut jouer les rôles d’opérateur et de spectateur ». La double page suivante (3) représente à gauche une pochette à rabats permettant de ranger les bandes de films et à droite le projecteur plié à plat.

cinemime-07-300x248Recto  cinemime-09-300x222Verso

Lorsque l’on ouvre la dernière double page le projecteur se déplie automatiquement et se verrouille seul. Il suffit de placer une simple lampe de poche à l’arrière pour qu’il soit fonctionnel. « Des petits ronds de couleurs sur lesquels sont inscrits les mots “Ticket d’entrée” sont destinés à ceux de vos amis qui auront le privilège d’être invités à vos spectacles ».

cinemime-08-150x129Dos du livre

Le CINEMIME à beaucoup de ressemblance avec le CINEBANA, mais il est construit dans un carton beaucoup plus ride susceptible de luis assurer une plus longue durée de vie. A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur AFIX ou CINEAFIX

Posté par Patrice Guerin le 11 novembre 2013

Le projecteur AFIX ou CINEAFIX dans Projecteurs jouet afix-01-300x190

Ce projecteur en carton, destiné aux enfants, date des années 50. Il a été créé par les Editions Willeb et coûtait à l’époque 600 francs. Cette société était spécialisée dans la création et l’édition d’images et publicitaires.

afix-02-150x60 dans Projecteurs jouet  afix-03-150x86  afix-04-150x100

Il était diffusé sous forme d’objet promotionnel par différentes marques dont lesBiscottes de France, la Laiterie des Fermiers Réunis et Valisère (entre-autres). « Ce projecteur a un triple mérite : il constitue un jeu de montage, il est bon marché et il donne des images suffisamment claires pour permettre de projeter non seulement des films spéciaux conçus pour cet appareil, mais également des vues 24×36 en Kodachrome. »

afix-13-300x201  afix-12-300x201

Ce projecteur se présente sous forme d’une planche prédécoupée et prérainée de 40x60cm, pliée en deux, imprimée recto-verso en couleurs ignifugées. Il est livré à plat dans une pochette dont l’une des faces sert d’écran. Quelques points de colle suffisent au montage.  Il est muni d’une véritable optique en verre taillé de 16 dioptries. La source lumineuse est constituée par une ampoule dépolie de 40 à 60 watts attachée à une douille standard fixée à l’arrière du projecteur.

afix-08-150x107  afix-09-150x132  afix-10-150x94

Ce projecteur possède tous les attributs d’une véritable lanterne de projection : une boîte à lumière avec cheminée et prises d’air en dessous, un passe-vues mobile pour photos standardisées (24×36), un objectif coulissant avec lentille, etc.

afix-11-150x55  Collection Click-Clack – Cliquer ici

Il existe aussi une visionneuse TELE-AFIX, en forme de télévision, réalisée en carton et à monter soi-même, conçue pour regarder de petits films en bande. A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur CINEMAGIC de MERE PICON

Posté par Patrice Guerin le 5 novembre 2013

Le projecteur CINEMAGIC de MERE PICON dans Projecteurs jouet picon-12-300x144  Tête de lettre de 1932

Les fromageries PICON, situées à Saint-Felix en Haute-Savoie commercialisent le premier fromage fondu pré-emballé sous les marques « Mère Picon » et « Picon portion ». La production est vendue en France et dans les pays du Proche-Orient, en particulier au Liban. Grace à un marketing très efficace, l’usine emploiera jusqu’à 500 personnes. En 1968 elle est rachetée par le groupe BEL puis sera définitivement fermée le 30 juin 2001.

picon-01-102x150 dans Projecteurs jouet  picon-10-300x208A droite protège-cahier 

Dans chaque boîte de fromages MERE PICON, on trouve des personnages de Walt Disney à découper et à monter ainsi que des bons en échange desquels « MERE PICON sera heureuse de vous adresser son CINEMAGIC ou son jeux des 7 familles ».

picon-03-150x95   picon-04-150x96  Buvards

En plus de ces objets, MERE PICON édite aussi des jeux de 32 et 54 cartes ainsi que plusieurs objets promotionnels destinés aux enfants  tels que buvards, protège-cahiers, etc.

picon-05-300x233

Le CINEMAGIC est un petit projecteur en carton, livré à plat, qui se monte facilement par simple emboitage, sans aucun collage « les plis sont amorcés, il suffit d ‘éliminer le carton inutile ». Il est équipé d’une lentille frontale, d’une fente pour introduire les disques sur lesquels se trouvent 5 vues circulaires et d’une ouverture à l‘arrière où l’on place une lampe de poche ordinaire.

picon-06-283x300  picon-07-300x227

L’appareil est livré  avec 2 disques sans image « perforés de 5 petits ronds, qui sont d’une grande utilité pour décalquer sur des journaux illustrés certains dessins à l’aide d’une plume et de l’encre… Lorsque vous aurez utilisé ces disques, d’autres supports vous seront envoyés sur demande… Si vous possédez des positifs photographiques transparents, vous pouvez également les projeter avec cet appareil en les collant sur les disques supports ».

picon-08-300x143

Il est possible de se procurer un certain nombre d’histoires contre 10 bons « en nous écrivant pour nous demander d’autres films sans oublier d’indiquer ceux que vous possédez déjà ». Chaque histoire, composée de 20 vues réparties sur 4 disques, est envoyée dans une petite enveloppe en kraft personnalisée aux couleurs des Fromages MERE PICON.

picon-11-150x107

Parmi tous les titres proposés, voici plus particulièrement : « D – Petit Mako grand chasseur » / « G – Goupy et Donald en mer » / « H – Mickey et le monstre » / « I – Le bon chasseur » / « N – Mickey sculpteur & le beau bateau » / mais aussi « Pauvre Minouche » / « Dingo et les soucoupes volantes » / « Grande vedette Mickey  » / « Au voleur » / etc.

picon-09-150x92

Il était possible de se procurer aussi des disques de jetons en carton faisant office de ticket d’entrée à la projection. Le CINEMAGIC est une création originale déposée de Max PONTY (voir PORTRAITS) Imprimé par Darboy à Paris.

A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur CINEBANA de BANANIA

Posté par Patrice Guerin le 4 novembre 2013

Le projecteur CINEBANA de BANANIA dans Projecteurs jouet cinebana-01-116x150  cinebana-02-114x150 dans Projecteurs jouet  cinebana-03-300x185 Recto, verso et intérieur de la pochette

Le CINEBANA est un petit projecteur en carton, dénommé “lanterne magique” par BANANIA. Il est plié à l’intérieur d’une pochette cartonnée mesurant 23x30cm. Pour l’utiliser « Redresser l’appareil jusqu’à la verticale, un enclenchement automatique le fixe dans sa position d’utilisation. »

cinebana-04-300x209  cinebana-05-300x236

La projection s’effectue en plaçant une lampe de poche ordinaire « en bon état » à l’emplacement prévu derrière l’appareil puis de glisser la bande d’images dans les fentes appropriées. « Vous serez heureux d’assister à un véritable spectacle… en couleurs ! » Le réglage de la netteté sur l’écran (un simple mur blanc) se fait «  en éloignant ou en rapprochant légèrement l’appareil ».

cinebana-06-109x150   cinebana-09-150x103

Le CINEBANA est obtenu contre 16 points BANANIA et 6 timbres poste pour lettre. « Cette lanterne magique vous sera adressée avec une histoire complète en 20 images ».
cinebana-08-150x125  BANANIA indique qu’il existe 22 histoires au total que l’on peut obtenir par série de 3 histoires en envoyant 16 points et 4 timbres-poste.

cinebana-07-68x150  Microscobana – Collection privée cliquer ici

Avec ces mêmes points BANANIA, on pouvait aussi obtenir des découpages (Le garage, la ferme, le moulin, le porte-avions), des constructions et même les super découpages animés. Tous ces pliages sont des créations de Max PONTY (voir PORTRAITS).

A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | 2 Commentaires »

 

2ndeavicenne |
kadscen |
entre terre et mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire-Géographie-Educati...
| Oppidum anglicus: the city ...
| Joie en Dieu et Descendance...