Entretenir une lampe de projection à pétrole

Posté par Patrice Guerin le 18 novembre 2013

Pince 01   La lampe à pétrole qui se trouve à l’intérieur d’une lanterne de projection exige des soins particuliers pour fonctionner régulièrement et sans inconvénient pour l’assistance. Elle ne doit être remplie qu’au moment de s’en servir et soigneusement vidée aussitôt la projection terminée et la lampe refroidie. Sinon l’huile continue à monter par capillarité dans les mèches et finit par suinter sur la lampe. A la longue elle s’amalgame avec la poussière ambiante et finit par sécher, formant une croute qui risque de brûler lors d’une prochaine utilisation, répandant dans la salle une odeur très désagréable.

Pince 02

Après avoir rempli la lampe avec de l’huile neuve, il convient de l’essuyer soigneusement puis de couper les mèches avec des ciseaux ou une pince construite à cet effet.

Pince 03  Pince 04

La pince coupe mèche est parfaitement adaptée pour obtenir une coupe franche et nette, ce qui facilite la combustion et évite tout dégagement de fumée. Il faut savoir que tout fil dépassant de la mèche produit une flamme plus haute qui risque de fumer. Les deux angles des mèches doivent aussi être coupés pour la même raison. La coupe doit être faite de manière à enlever toute partie carbonisée en laissant cependant un léger liseré noir pour faciliter l’allumage.

Pince 06

L’inscription en relief sur l’une des poignées de la pince indique que celle-ci est d’origine américaine et la citation dans le livre de FOURTIER (voir PORTRAITS) sur la projection nous apprend qu’elle est antérieure à 1892 (merci à la personne qui pourra nous fournir le brevet). Cet accessoire figure au catalogue Mazo de 1905 pour un prix de 7fr.50.

Pince 05

Pour un bon fonctionnement, la lampe doit être allumée avec les mèches à demi baissées et maintenue quelques instants au grand air pour permettre à l’ensemble de s’échauffer et à l’huile non essuyée de s’évaporer. Lorsque la combustion est régulière on peut fermer la lampe et l’introduire dans la lanterne.

Source : “La pratique des projections” par H. Fourtier – Tome premier : les appareils – Publié en 1892.

Laisser un commentaire

 

2ndeavicenne |
kadscen |
entre terre et mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire-Géographie-Educati...
| Oppidum anglicus: the city ...
| Joie en Dieu et Descendance...