London by Night

Posté par Patrice Guerin le 26 avril 2020

Le confinement est propice aux rangements en tous genres ; dans une collection, il y a de quoi faire !

London 01  London 02“London by Night”, une boîte parmi d’autres !!!

C’est ainsi que j’ai retrouvé une belle collection de 36 plaques photographiques sur Londres datant des années 1920 « les vues de Londres la nuit sont fantastiques et ont une atmosphère magique. » S.B. Les photographies en noir et blanc sont colorisées en jaune sur les lumières et les reflets dans l’eau.

London 03  London 04  London 05 Vues au format anglais 8,2×8,2cm.

Il fallait en faire un petit spectacle avec un accompagnement musical adapté. « Il doit bien exister sur Londres des chansons populaires comme nous en avons sur Paris ! » Après une recherche sur internet pour trouver une musique d’accompagnement appropriée et quelques échanges avec des membres de Magic Lantern Society pour savoir si les interprétations trouvées pouvaient convenir, nous avons obtenu l’accord d’un étonnant interprète, Peter Elgar.

London 06 Peter Elgar.

Seul impératif, il fallait que ce montage soit prêt pour être présenté en exclusivité au meeting de printemps organisé par Magic Lantern Society le 25 avril 2020…. Meeting “virtuel“ pour cause de confinement.

London 07  Issue 50 of “Connect” paru le samedi 26 avril 2020.

En 48 heures, les images ont été mises au format, la bande son adaptée pour obtenir un timing plus dynamique et le clip monté sur un logiciel vidéo tout en respectant les impératifs d’une projection avec lanterne magique afin de pouvoir être projeté en live.

London 08  Pour voir la video, CLIQUER ICI

 

Publié dans Evenements, Images projetees | Pas de Commentaire »

Carpenter & Westley

Posté par Patrice Guerin le 15 avril 2020

Carpenter 06Chauve-souris CARPENTER & WESTLEY, dessin extrait de l’une des deux plaques ci-dessous.

Philip CARPENTER (1776-1833) commence à travailler en 1808, en tant qu’opticien à Birmingham et se spécialise dans les lunettes et les microscopes. En 1817 le physicien David BREWSTER (1781-1868)  lui demande de fabriquer le kaléidoscope qu’il vient de breveter. Cet objet devient très vite populaire et permet à CARPENTER d’ouvrir un magasin de détail à Birmingham vers 1819. Deux ans après, il invente la lanterne de projection  “Phantasmagoria” qui servira de modèle à de nombreuses autres lanternes durant cinquante ans.

Carpenter 10Lanterne de projection  “Phantasmagoria” avec éclairage type Quinquet à huile.

VOIR : Lanterne magique vernie noire

« En 1823, autre événement dans le monde lanterniste : CARPENTER publie son ouvrage “Elements of zoology”… Ce texte est destiné à expliquer une série de 56 plaques en verre fabriquées et commercialisées par CARPENTER… Les verres circulaires sont fixés sur un long cadre en bois de pin percé d’ouvertures, et ils sont retenus par un cercle de fer. »(1)

Carpenter 01  Carpenter 02  Copper-Plate Slider Mammalia N°2 et 3 (Eléments de zoologie) CARPENTER & WESTLEY. 

A la même époque la Maison CARPENTER & WESTLEY commercialise une série composée d’une trentaine de tableaux simples ou animés sur l’astronomie dont les commentaires se trouvent dans un ouvrage publié en 1849.

Carpenter 05  Traité “Compendium of Astronomy”, CARPENTER & WESTLEY 1849.

« Le processus de transfert de CARPENTER à partir de plaque de cuivre était basé sur le procédé utilisé en céramique par SADLER et GREEN à partir de 1756… Ce processus ne permettait pas une reproduction en masse complète, car il nécessitait encore beaucoup de travail de la part des peintres comme le soutient BARNES : Il pourrait être faux de supposer que le contour était simplement “coloré” à la manière des gravures imprimées à l’époque ; au lieu de cela, l’impression du squelette (contour) était complètement transformée en une peinture miniature dont la qualité variait selon les compétences de l’artiste employé, et il n’y a jamais deux images identiques. »(2)

Carpenter 03  Carpenter 04  Copper-Plate Slider (Vues astronomiques) CARPENTER & WESTLEY. Eclipse de la lune (vue animée) et diagramme du soleil par rapport à la terre.

En 1826, il exerce sa profession d’opticien à Londres, 24 Regent Street. Après sa mort en 1833, l’atelier est repris par sa sœur Mary, mariée avec William WESTLEY, l’ancien contremaître de l’entreprise. L’entreprise cessera ses activité en 1914.

Carpenter 07  Carpenter 08  Carpenter 09 Vues astronomiques animées CARPENTER & WESTLEY.

La Maison CARPENTER & WESTLEY est présente à la première Exposition Universelle de 1851 qui se déroule au Crystal Palace de Londres. Elle y présente « des lanternes phantasmagoriques avec les derniers arrangements mécaniques et optiques et des peintures d’histoire naturelle et séries de diagrammes astronomiques »(3) 

(1)  “Le grand art de la lumière et de l’ombre – archéologie du cinéma” par Laurent Mannoni, éditions Natan, 1994, page 272.

(2) “Philip Carpenter and the convergence of science and entertainment in the early-nineteenth century instrument trade” par Phillip Roberts, dans Science Museum Group Journal, 2017, cliquer ICI.

(3)  Catalogue officiel de la grande exposition de 1851, Gallica.

 

 

Publié dans Images projetees, Lanternes magiques | Pas de Commentaire »

 

2ndeavicenne |
kadscen |
entre terre et mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire-Géographie-Educati...
| Oppidum anglicus: the city ...
| Joie en Dieu et Descendance...