Collection de vues MOLTENI et Camille FLAMMARION

Posté par Patrice Guerin le 17 février 2021

Flammarion 1Plaque animée montrant différentes éclipses de lune.

A partir de 1865, Alfred MOLTENI commence une collection de “Tableaux Instructifs” en collaboration avec l’astronome Camille FLAMMARION (Voir PORTRAITS) pour lequel il assure de très nombreuses projections.

Flammarion 2a  Flammarion 08  Flammarion 5

Tous les quinze jours, à la salle de Conférences du boulevard des Capucines à Paris, Camille FLAMMARION traite un sujet d’astronomie, visitant tour à tour le soleil, la lune, les diverses planètes de notre système, les comètes, les étoiles, les univers lointains habités ou non ou les splendeurs de l’immensité infinie. « Mon cours de l’école Turgot était pour le peuple, mes conférences étaient pour le monde, et des deux côtés le succès répondait à mes efforts. »(1)

Flammarion 4   Flammarion 6a  Flammarion 6b Les Merveilles Célestes de Camille Flammarion

Parmi les premières images de la collection de vues MOLTENI se trouvent les gravures des “Merveilles Célestes” qui illustrent les conférences que FLAMMARION donne tous les quinze jours boulevard des Capucines à Paris.

Flammarion 2b    Flammarion 3 Différentes plaques animées d’Astronomie extrait de Projections MOLTENI, tome 2, Vues et Conférences, par Patrice Guérin.

Dans son livre “Instructions Pratiques sur l’Emploi des Appareils de Projection”, Alfred MOLTENI consacre 10 pages aux “tableaux en mouvement pour l’enseignement de l’Astronomie”. Un commentaire précis accompagne chacun des 10 tableaux dont certains sont présentés ci-dessus.

Flammarion 07  Flammarion 11  Flammarion 10  Astronomie Populaire, par Camille Flammarion.

« Ces conférences, comme on s’en souvient encore, avaient un auditoire assidu et empressé. Tous les quinze jours, le samedi, je traitais un sujet astronomique, visitant tour à tour le soleil, la lune, les diverses planètes de notre système, les comètes, les étoiles, les univers lointains, les splendeurs de l’immensité infinie. J’avais amené un jeune opticien, Alfred MOLTENI, à reproduire par des projections les principales curiosités du ciel ; son oncle, directeur de la maison (rue du Château-d’Eau), s’y était d’abord opposé, comme étant une fantaisie sans avenir, mais j’avais fini par le convaincre. On sait ce que cette maison est devenue je lui avais apporté la fortune.»(1)

Sujet extrait de Projections MOLTENI, tome 2, Vues et Conférences, par Patrice Guérin,  Edition du club Niépce Lumière, pages 239 à 248.

VOIR : L’enseignement par les yeux - La collection de diapositives MOLTENI

 ______________________________________________________________________________________

(1) Mémoires Biographiques et Philosophiques d’un Astronome, Camille Flammarion, Ernest Flammarion éditeur, Paris, 1912.

 

 

Laisser un commentaire

 

2ndeavicenne |
kadscen |
entre terre et mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire-Géographie-Educati...
| Oppidum anglicus: the city ...
| Joie en Dieu et Descendance...