AUTEUR

AUTEUR PGcollectionBlg-112x150  Patrice GUERIN, un auteur hors du commun !

La première chose qu’il vous dit « je ne suis pas un collectionneur… plutôt un “vulgarisateur*” ! Je ne cherche pas à accumuler tout ce qui existe sur le Sujet, mais j’aime les pièces rares ou originales qui me permettent de comprendre mon Sujet et de partager ces connaissances avec d’autres ».

Son “Sujet d’étude”, comme il aime à appeler sa collection, ce sont les projecteurs, mais pas les projecteurs de cinéma ni d’éclairage, plutôt les projecteurs de vues fixes de toutes époques, depuis les lanternes magiques du XVIIIe, jusqu’aux fameux petits projecteurs de diapositives des années 60/70, en passant par les grosses lanternes du début du siècle sans oublier certaines originalités comme les appareils associant l’image et le son.

Collection-1992-101x150  Qu’est ce qui l’intéresse dans ce sujet ?

« L’image est un support de communication prédominant à notre époque. Mes études artistiques et mon métier d’Architecte en communication m’ont amené à m’y intéresser depuis très longtemps. La peinture, la photographie, le cinéma, la vidéo, sont des techniques permettant de créer des images, voir même des spectacles et dans certains cas des œuvres d’art. Il existe de nombreux collectionneurs, clubs ou associations s’intéressant à la photo et au cinéma, mais très peu dans le domaine de la projection fixe… pas assez noble diront certains. J’ai acheté un premier projecteur de diapos très Design pour sont époque, le Kodak Senior n°1 carrossé par Raymond Loewy dans les années 50, puis le virus s’est développé. »

Sa collection s’est construite progressivement au fil des ses errances dans les brocantes et autres foires spécialisées, sans oublier les ventes aux enchères , les salons de collectionneurs et quelques amis rabatteurs. En 1995, à l’occasion du centenaire du cinéma, il écrit un premier livre intitulé “Du Soleil au Xénon”, consacré aux différents systèmes d’éclairage équipant les lanternes de projection.

livreeclairage.vignette « A l’époque personne n’avait une idée précise de ces accessoires rébarbatifs. Il faut reconnaître qu’on trouvait aussi bien des lampes à pétrole que des éclairages au gaz ou des chalumeaux identiques à ceux employés pour la soudure… dans lesquels certains remplaçaient même l’acétylène par de l’éther ! »

Expo-150x98  Expo-2-150x104  Expo-3-150x109

Il participe à de nombreuses expositions en région parisienne, mais aussi à Mulhouse et même en Angleterre. Tous ces appareils devenant très encombrant, il doit se séparer de certaines pièces à l’occasion d’un déménagement.

A quoi sert une collection ?

« Collectionner, c’est rassembler des appareils, accessoires et documents avec un objectif cohérent permettant d’en reconstituer l’histoire. C’est aussi sauvegarder de la destruction des éléments de notre patrimoine scientifique et technique. C’est enfin valoriser des techniques et savoir-faire qui ont contribués à l’évolution des connaissances et des modes de vie. » A l’appui de ses propos, il est fier d’ajouter : « Au plus haut niveau de l’état, on est conscient du problème le patrimoine scientifique et technique est défini comme un élément constitutif des intérêts fondamentaux de la nation !*” Certes il s’agit là plus de Sécurité que de Culture, mais il y a quand même une petite reconnaissance de nos collections publiques et privées qui sont les plus importantes au monde. »

* (Note du 30 août 2011 provenant du Secrétariat général de la Défense et de Sécurité Nationale) cliquer ici.

BibliothequeLgt-121x150

A côté des appareils il y a la documentation, non seulement les catalogues et les notices, mais aussi les articles et publicités parus dans le presse d’époque voir même des cartes postales ou des photos originales montrant les projecteurs en situation. L’appareil n’a aucun intérêt s’il n’est pas remis dans son contexte. Entre des projecteurs pour enfants, pour l’enseignement ou pour les projections scientifiques, il y a de nombreuses différences justifiées par l’usage. De plus il ne faut pas négliger les vues qui vont avec. Là aussi c’est toute une histoire aussi bien sur les techniques employées pour faire ces vues que sur le contenu même des images : savez-vous qu’au début du XXe siècle on était capable de projeter l’image d’un insecte vivant… « malheureusement celui-ci grillait souvent comme une mouche sur un halogène ! »

Article-CrPicard-lgt-106x150 A la rencontre du public !

Aujourd’hui Patrice GUERIN partage sa collection sur ce blog. Après quatre ans d’existence, il en est à plus de 100 000 visiteurs et 250 articles publiés. « Ce blog me permet de mettre à jour mes connaissances en associant les photos d’appareils, la documentation relative au sujet et son contexte d’utilisation. Il m’arrive de re-découvrir certaines choses enfouies depuis des années au fond d’un carton ».

StSulpice-01-105x150  StSulpice-02-150x79  StSulpice-03-300x159

En juin 2012 le site “DIAPROJECTION” est présenté pour la première fois au public lors du salon Pré-Cinéma – Cinéma – Son – Photographie, qui s’est déroulé place saint-Sulpice à Paris VIe du 11 au 13 juin 2012. Il était hébergé sur le stand de la toute jeune association “Antique PASSE-VUES”. De nombreux visiteurs sont venus pour rencontrer son auteur ou découvrir un site “fort riche et très intéressant”.

portrait-12-150x99  portrait-13-150x99  portrait-14-150x99  fichier pdf Programme

En juin 2013, dans le cadre du séminaire international ”La mise en scène théâtrale et les formes audio-visuelles : emprunts esthétiques et techniques”, qui s’est déroulé au Centre Culturel de Cerisy-la-Salle, Patrice GUERIN fait une conférence récréative de deux heures sur “L’évolution des sources lumineuses dans le spectacle”.

« Je vous remercie pour votre temps, votre disponibilité et votre générosité lors de cette trop brève rencontre à Cerisy. Je pense que c’est plutôt à nous, chercheurs, de vous remercier. Sans le travail de collectionneurs passionnés comme vous, nous ne pourrions guère avancer. » F.T.

Musée pano lgt  Auteur 12

En août 2014, il inaugure son Cabinet des Projections Lumineuses « c’est un vieux rêve que d’avoir mon propre cabinet de curiosités consacré à mes sujets de prédilection : la Projection Fixe et les Systèmes d’Eclairage ». Ce lieu n’est pas ouvert au public, mais les visiteurs intéressés sont toujours les bien venus.

Auteur 11

Janvier 2015, le magazine “Antiquités Brocante” consacre 8 pages à “L’histoire de la projection lumineuse en 10 appareils” ; un siècle seulement sépare les lanternes magiques du XIXe siècle des carousels de diapos des années 1970… Retour sur les progrès accomplis en matière de projection lumineuse. « Les projections lumineuses n’ont pas eu pour simple vocation de distraire ou d’effrayer un auditoire » précise notre spécialiste « elles ont également servi dans l’enseignement, pour la recherche scientifique et dans les réunions familiales ». Un article signé Muriel Boujeton.

Niort 01  Niort 02  Niort 03  New Title

L’exposition “Lumières”, proposée et réalisée par le Musée Bernard d’Agesci de la communauté d’agglomération du Niortais, se déroule du 10 mars au 7 juin 2015. « Face aux demandes et à l’attrait du public pour les collections présentées, cette exposition est prolongée jusqu’aux Journées européennes du patrimoine (19-20 septembre 2015) ».

Elle présente sur 300m2 près de 100 pièces de nature très variée, allant de la préhistoire à l’époque contemporaine. On y découvre, entre-autres, plus d’une vingtaine d’appareils d’éclairage artificiel appartenant aux collections de Patrice Guérin “Diaprojection.fr” et du musée des éclairages anciens “Lumière de l’Œil” à Paris. Lire l’article paru dans La Nouvelle République.

Portrait 15  Portrait 16

Juillet 2015, le magasine “Collectionneur & Chineur” publie un article intitulé « Patrice et ses projecteurs » dans la rubrique “Les News des Blogs” : « Arrivé à la retraite, Patrice a créé le blog “Diaprojection” en 2010, denevu incontournable pour tous les amateurs d’appareils de projection anciens ».

Lundi 5 octobre 2015, Patrice GUERIN participe au tournage de séquences de projections lumineuses pour un film de 52 minutes sur le Douanier Rousseau (Co-production Musée d’Orsay et Les Films du Tambour de Soie). Projection sur ARTE le 3 avril 2016 à l’occasion de l’exposition  sur le Douanier Rousseau au musée d’Orsay de mars à juillet 2016.

Portrait-21  Portrait-22  Portrait-23

Ce film documentaire part à la rencontre de l’oeuvre du Douanier Rousseau (1844-1910). Ses peintures articulées autour des rêves, de l’imagination, de l’enfance, ont eu une influence considérable sur l’art moderne. Picasso conservera toute sa vie avec vénération quatre tableaux du Douanier. Sa renommée populaire est immense, mais son oeuvre encore méconnue, voire incomprise. Ce film , en posant la question de la représentation et de l’abstraction, explore à travers une mise en scène originale les inspirations, les productions et les influences de ce faux naïf ! Le réalisateur, Nicolas AUTHEMAN a choisi de chapitrer le film par des extraits de plaques animées de lanternes magique sur lesquelles la voix off vient poser les enjeux ou donner des informations factuelles. Ces plaques, oniriques, descriptives, abstraites, étranges, viennent s’inscrire dans une mise en scène particulière, avec la complicité de Patrice GUERIN, collectionneur spécialisé dans les Projections Lumineuses.

Chapo 13b

Les lundi 9 et mardi 10 novembre 2015, à l’occasion du 14e festival du film de Compiègne, Patrice GUERIN a eu le plaisir d’animer un spectacle de lanterne magique à partir du montage présenté sur ce site (Petit spectacle de lanterne magique). Cet événement se déroulait au théâtre de la ville et accueillait à chaque séance plus de 500 enfants des écoles de l’agglomération (CP – CE – CM) qui ont pris beaucoup de plaisirs à voir les tableaux animés.

Munae 3  Munae 20  Pub Magic Lantern 2

Du 23 avril 2016 au 31 janvier 2017, le musée Nationale de l’Education, présente à Rouen, l’exposition “Lumineuses Projections”. Commissaire principal Anne QUILLIEN chargée de conservation et de recherche au Munaé, commissaire adjoint Patrice GUERIN, collectionneur et historien des projections lumineuses. Cliquer ici

Lanternes magiques, plaques de lanternes, appareils de projection, vues photographiques sur verre, films animés, films fixes et diapositives : l’exposition traite de l’évolution des techniques et des usages dans l’art de la projection lumineuse et s’intéresse aux projections d’images fixes utilisées comme outil d’enseignement depuis les conférences populaires de la fin du XIXe siècle, où elles font leur première apparition en public, jusqu’à leur démocratisation dans les classes dans les années 1950.

« Je sais votre engagement, et aussi tout ce que vous avez pu permettre grâce à votre connaissance du sujet, vos prêts , votre réseau. Les musées ont beaucoup à gagner lorsqu’ils travaillent étroitement avec les réseaux de collectionneurs , passionnés , comme vous l’êtes par votre sujet. » Delphine CAMPAGNOLLE directrice du Musée National de l’Education, avril 2016.

2016 Magic Lantern

Le samedi 23 juillet 2016 Patrice GUERIN est allé faire une conférence en anglais devant une centaine de membres de “Magic Lantern Society” à Bath (GB), pour présenter l’exposition “Lumineuses Projections” qui se déroule actuellement au Musée National de l’Education à Rouen.

Conf Anvers   20161102-DS-059-DA-031-REG fichier pdf Program Workshop

27-29 October 2016, Workshop THE MAGIC LANTERN TODAY Creative Re-Use of Cultural Heritage – M HKA – Museum of Contemporary Art Antwerp, Leuvenstraat 32, Antwerp. Friday, 28 October : 14:30–15:30 conference Taxonomy and Cataloguing “A study for a classification of magic lanterns and its accessories » by Patrice GUERIN collector and historian of the art of light projections.

« Persönlich empfand ich die Privatsammlung alter Projektionsgeräte von Patrice Guérin aus Rouen und seinen Vortrag über die Beleuchtungsmethoden als eines der Highlights.» Anke N. octobre 2016.

Expo77-0  Expo77-2  Expo77-3  Expo77-1  Expo77-4

Du 21 novembre au 14 décembre 2016, exposition dans le hall des Archives Départementales de Seine et Marne, sur le thème de la “Lanterne Magique”. Trois sujets sont développés : “La Maison Lapierre” dont l’usine se trouve à Lagny en Seine et Marne, “Un siècle de Projecteurs Jouets” et “Documents autour de la lanternes magique”.

 

Objectif et rêve ?

Depuis plus de trente ans, Patrice GUERIN partage sa passion en éditant des ouvrages, en participant à des expositions, en intervenant dans différents séminaires et colloques. « Mon objectif aujourd’hui… avoir les capacités d’en faire autant pendant vingt ans encore ! » dit-il avec un sourire malicieux. « Mon rêve récurent : pouvoir concilier les mondes de l’Entreprise, de l’Université de la Collection et de l’Art. »

Logo NiepceLumiere Portrait-24  Portrait 25  Membre des clubs NIEPCE-LUMIEREMAGIC LANTERN SOCIETY  –  ASEISTE

__________________

*Vulgariser : Mettre à la portée de tous des connaissances scientifiques ou artistiques.

 

11 Réponses à “AUTEUR”

  1. Hérody dit :

    Bonjour et d’abord félicitations pour la richesse de votre travail.
    Je cherche une reproduction (publicité ou non) d’une lanterne de projection telle qu’elle pouvait être utilisée dans les classes d’histoire et de géographie, histoire de l’art avant la 2e guerre mondiale (entre 1925 et 1939). J’en ai besoin pour illustrer des messages que je vais bientôt poster sur mon blog puisque je fais le portrait d’une femme professeur d’histoire et géographie qui utilisait des méthodes modernes.

    Avec tous mes remerciements

    Claudine Hérody

  2. bernard szajner dit :

    Bonjour Patrice Guérin

    Passionné de E. G. Robertson et de A. Kirscher, de tout le pré-cinéma, adepte moi-même de la lanterne magique que j’utilisais dans les années 80, fasciné par la lumière, l’optique dans ses utilisations théâtrales… Je dois, la semaine prochaine transmettre quelques uns de mes enthousiasmes et admirations à des stagiaires en « lumière » du Centre de formation professionnelle des techniciens du spectacle… En préparant mon intervention, je suis suis tombé sur votre blog : incroyable ! et admirable ! sincèrement : bravo !
    Pourriez vous m’envoyer une copie de l’image extraite de l’encyclopédie de Krunitz de la projection d’une image sur un écran de fumée car j’aimerais au cours de mon intervention – lorsque j’évoquerai Robertson, utiliser cette image à fins pédagogiques…
    Je vais revenir sur votre blog après mon intervention, lorsque je disposerai de plus de temps afin d’y découvrir d’autres merveilles…
    Merci, d’avoir fait ce beau travail,
    Bien à vous,
    bernard szajner

  3. Kris dit :

    Bonjour,
    Je travaille dans un musée et je suis à la recherche de l’iconographie « L’instruction c’est la lumière », gravure caractéristique du mouvement d’enseignement populaire qui s’est développé durant la IIIe République, Imprimerie Leriche 1885, que vous présentez sur l’une de vos pages de votre très riche et très agréable blog. Je voulais savoir s’il s’agissait d’une reproduction d’une diapositive? si vous l’aviez? Ou sinon pourriez-vous me transmettre les références exactes pour faire une recherche ultérieure plus approfondie.
    Je vous remercie à l’avance pour votre réponse.
    Encore bravo pour vos recherches et bonne continuation.
    Bien cordialement.

  4. Lemaire dit :

    Bonjour,
    Toutes mes félicitations, votre blog est passionnant. J’ai en ma possession une série de 12 vues sur papier transparent sur la Bretagne, provenant de la revue » Après l’école ». Je me demande quelle lanterne pourrait me permettre de les projeter. Pour le moment je n’ai réussi à les regarder que sur un passe-vue très très ancien « made in germany. Pourriez-vous m’aider
    merci d’avance
    Cordialement
    Christine

  5. APSIT dit :

    Nous avons beaucoup apprécié votre site. très intéressant. Besoins d’y revenir souvent et de s’y attarder.
    Notre club à une section Diaporama, mais là, avec la technologie d’aujour’hui.

    Nous tenions à vous informer que nous avons mis votre Blog sur notre site dans le dossier Menu/Liens/Diaporamas.

    Avec l’espoir d’avoir de vos bonnes nouvelles, croyez cher Monsieur en nos meilleurs sentiments.

    Jean-Luc APSIT
    Vice Président du Club
    http://www.lafocale41.fr

  6. Chalut dit :

    Bonjour,

    J’ai des mini films lecture verticale des années 50 je pense mais pas de projecteur. Pensez-vous que je puisse en trouver un ? Ce sont de toutes petites bobines de 10 images environ en noir et blanc ou couleur. Je crois que le petit appareil fonctionnait avec une manivelle, un peu comme le modèle plus haut. Les films les 3 petits cochons, le petit poucet…

    Merci de votre réponse

  7. elzingre francis dit :

    Bonjour, superbe site, complet et plein de trouvailles extraordinaires, pouvez vous me contacter pour un projet d’article pour une revue numérique pour collectionneur ?. cordialement Francis

  8. Christian Lanquepin dit :

    Bonjour,
    toutes mes félicitations pour votre magnifique site. Ayant trouvé sur une brocante une lanterne de marque ICA je me suis intéressè à cet objet. Votre site a permis au néophyte que je suis de découvrir l’histoire de ces objets.
    c’est ainsi que j’ai découvert que ma lanterne était incomplète (cheminée, »lentille frontale »). Est-il possible de retrouver ce type de pièces?
    vous remerciant par avance de votre réponse.
    Cordialement
    c. Lanquepin

  9. LoJ dit :

    Bonjour,

    Étonnant cet espace… J’ignorais que dans notre monde actuel de l’hyperconnexion et du pixel, quelqu’un d’autre pût encore s’intéresser à la lanterne magique…
    Et pourtant, à chacune de mes projections, je suis encore ébahi par la fascination des spectateurs grâce au fondu-enchaîné sonorisé, procédé oublié qui magnifie l’image fixe. Bravo pour votre engagement !

    LoJ

    Dernière publication sur LE CARNET DIAVENTURE : Une sensation de fête

  10. Aude dit :

    Votre blog est passionnant, merci pour de partager de telles connaissances!
    Je souhaiterais pouvoir projeter des plaques sèches au gélatino bromure d’argent (9-12, usines Lumière). Il s’agit d’ombres chinoises. Pourriez-vous me dire quel type de lanterne ou de projecteur conviendrait?
    Merci beaucoup!
    Cordialement,

    AHP

  11. Liina Keevallik dit :

    Bonjour,
    Je travaille sur l’histoire de l’usage de la fumée scénique et je suis à la recherche d’une image pour accompagner mon article. Les images que vous avez dans la section de Della Porta (surtout « porta-4″) m’intéressent beaucoup. Serait-ce possible de savoir où pourrais-je chercher leurs droits ?
    Je m’excuse de mon ignorance dans le domaine des droits d’images, je suis débutante…
    Il s’agit d’une édition à caractère scientifique et non commerciale, les illustrations seront reproduites en noir et blanc, et l’édition sera de 600 exemplaires en une seule langue.
    Merci d’avance pour un conseil,
    Cordialement,
    Liina

Laisser un commentaire

 

2ndeavicenne |
kadscen |
entre terre et mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire-Géographie-Educati...
| Oppidum anglicus: the city ...
| Joie en Dieu et Descendance...