• Mes albums récents

    • Album : Publicités
      <b>Retroproj 03</b> <br />
    • Album : Images projetées
      <b>Anatomie 2</b> <br />
    • Album : Lanternes et Projecteurs
      <b>LMnoir 09</b> <br />
    • Album : Illustrations et Gravures
      <b>Chromo roue 3</b> <br />
  • Articles récents

  • Archives

Le projecteur CINE-ALBUM de Hachette

Posté par Patrice Guerin le 17 novembre 2013

Le projecteur CINE-ALBUM de Hachette dans Projecteurs jouet hachette-01-117x150  Cette publicité représente la célèbre “Caroline” de l’illustrateur Pierre PROBST (1913-2007) annonçant le programme de huit films en couleurs pouvant être projeté par le CINE-ALBUM.

En 1959, HACHETTE diffuse un original et ingénieux projecteur pliant en carton contenu dans une pochette de 4 pages mesurant 23x29cm.

hachette-02-118x150 dans Projecteurs jouet    hachette-03-121x150hachette-04-119x150    hachette-05-118x150

Cette pochette se compose d’une couverture rigide à l’image de Disney « Walt Disney présente Mickey et ses amis, merveilleuse production cinématographique en couleurs. Au programme huit films différents avec Pluto, Donald, Mickey, Goufy ». En ouvrant la pochette on trouve à gauche un argumentaire destiné au projectionniste « Chers petits amis… Invitez vos petits camarades à admirer ces jolis films et suivez exactement les conseils qui vous sont donnés pour le montage de l’appareil et la projection ». Sur la page de droite se trouve le projecteur replié. Au dos de la pochette quatre personnages de Disney entourent quelques conseils d’utilisation de l’appareil.

hachette-06-150x150   hachette-09-300x200

Pour utiliser l’appareil « saisissez la patte sur laquelle figure la lettre (“A”) et redressez-la jusqu’à la verticale. Un enclenchement automatique fixe l’appareil dans sa position d’utilisation ». Pour le replier il suffit de soulever la patte (“B”).

hachette-07-300x171  hachette-08-300x205

Le projecteur CINE-ALBUM fonctionne à l’aide d’une simple lampe de poche placée à l’arrière de l’appareil. Comme les projecteurs pliants CINEBANA et CINEMIME, il s’agit d’une création Max PONTY (voir PORTRAITS), imprimée par Darboy à Montreuil.

Voir : CINEBANA - CINEMIME

hachette-10-150x132  hachette-11-150x129

Les huit films accompagnant le projecteur sont en fait 8 bandes cartonnées de 5 vues colorées sur papier transparents. Il s’agit de “Goufy sportif”“Le bain de Mickey”“Pluto est imprudent”“Bonne fête Pluto”“Goufy chasseur sous-marin”“Le rêve de Donald”“Mickey campeur” – “Donald aime les pommes”.

A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir :  Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur CINEMIME des éditions Gautier-Languereau

Posté par Patrice Guerin le 12 novembre 2013

Le projecteur CINEMIME des éditions Gautier-Languereau dans Projecteurs jouet cinemime-01-118x150

En 1956 les éditions Gautier-Languereau (éditeurs de Bécassine), publient un livret cartonné intitulé « CINEMIME un album cinéma en couleurs », qui permet de visionner de nombreux sujets tels que « actualités – Documentaires – Courts métrages – Films publicitaires – Et un grand Western » !!! Ce projecteur est une création de l’illustrateur Max PONTY (voir PORTRAITS), qui est aussi l’inventeur du CINEBANA. Il est imprimé par Darboy.

Voir : Le projecteur CINEBANA de BANANIA

cinemime-02-108x150 dans Projecteurs jouet  Programme du spectacle de gala

De “Cinéma“ ce projecteur en carton n’en a que le nom et l’aspect, car il ne projette que de petites bandes d’images fixes. Ces vues sont dessinées par André René JOLLY (1912-1974) alias ERIK, dessinateur de B.D. Le spectacle commence par « les actualités mondiales » suivies de deux documentaires « L’expédition du Professeur Basculine » et « Les grandes chasses de Nestor Bobêche” plus des courts métrages avant d’arriver à l’entracte avec « Les films publicitaires ». Ensuite « en première mondiale, une superproduction en cinéminoscope et mimocolor » c’est le grand le film « Le justicier de l’Oklahoma… un western sensationnel qui vous tiendra en haleine pendant toute la projection » !!!

cinemime-03-150x133

Lorsque l’on est “aux commandes” du projecteur, on se croirait dans une véritable cabine de projection, avec ses bobines, ses différents boutons et cadran de réglages permettant d’agir (fictivement) sur la lumière, les contrastes et le son. Il dispose même d’une manivelle sur la face avant.

cinemime-04-150x1211  cinemime-05-150x932  cinemime-06-150x953

Le livre, au format 24x32cm, est relié par des pastilles en plastique permettant d’enlever éventuellement certaines pages. Il est composé d’une couverture illustrée (1) présentant le projecteur, puis d‘une double page (2) avec, à gauche, le programme du spectacle et à droite une feuille permettant de « découper les films suivant le tracé prévu sur chaque planche » (absent de ce document). La page suivante (2 à droite) est une sorte de mode d’emploi de ce projecteur « Simple, facile à monter (il se déplie), d’un emploi absolument sans danger, il peut être confié à un tout petit qui, seul, peut jouer les rôles d’opérateur et de spectateur ». La double page suivante (3) représente à gauche une pochette à rabats permettant de ranger les bandes de films et à droite le projecteur plié à plat.

cinemime-07-300x248Recto  cinemime-09-300x222Verso

Lorsque l’on ouvre la dernière double page le projecteur se déplie automatiquement et se verrouille seul. Il suffit de placer une simple lampe de poche à l’arrière pour qu’il soit fonctionnel. « Des petits ronds de couleurs sur lesquels sont inscrits les mots “Ticket d’entrée” sont destinés à ceux de vos amis qui auront le privilège d’être invités à vos spectacles ».

cinemime-08-150x129Dos du livre

Le CINEMIME à beaucoup de ressemblance avec le CINEBANA, mais il est construit dans un carton beaucoup plus ride susceptible de luis assurer une plus longue durée de vie. A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur AFIX ou CINEAFIX

Posté par Patrice Guerin le 11 novembre 2013

Le projecteur AFIX ou CINEAFIX dans Projecteurs jouet afix-01-300x190

Ce projecteur en carton, destiné aux enfants, date des années 50. Il a été créé par les Editions Willeb et coûtait à l’époque 600 francs. Cette société était spécialisée dans la création et l’édition d’images et publicitaires.

afix-02-150x60 dans Projecteurs jouet  afix-03-150x86  afix-04-150x100

Il était diffusé sous forme d’objet promotionnel par différentes marques dont lesBiscottes de France, la Laiterie des Fermiers Réunis et Valisère (entre-autres). « Ce projecteur a un triple mérite : il constitue un jeu de montage, il est bon marché et il donne des images suffisamment claires pour permettre de projeter non seulement des films spéciaux conçus pour cet appareil, mais également des vues 24×36 en Kodachrome. »

afix-13-300x201  afix-12-300x201

Ce projecteur se présente sous forme d’une planche prédécoupée et prérainée de 40x60cm, pliée en deux, imprimée recto-verso en couleurs ignifugées. Il est livré à plat dans une pochette dont l’une des faces sert d’écran. Quelques points de colle suffisent au montage.  Il est muni d’une véritable optique en verre taillé de 16 dioptries. La source lumineuse est constituée par une ampoule dépolie de 40 à 60 watts attachée à une douille standard fixée à l’arrière du projecteur.

afix-08-150x107  afix-09-150x132  afix-10-150x94

Ce projecteur possède tous les attributs d’une véritable lanterne de projection : une boîte à lumière avec cheminée et prises d’air en dessous, un passe-vues mobile pour photos standardisées (24×36), un objectif coulissant avec lentille, etc.

afix-11-150x55  Collection Click-Clack – Cliquer ici

Il existe aussi une visionneuse TELE-AFIX, en forme de télévision, réalisée en carton et à monter soi-même, conçue pour regarder de petits films en bande. A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur CINEMAGIC de MERE PICON

Posté par Patrice Guerin le 5 novembre 2013

Le projecteur CINEMAGIC de MERE PICON dans Projecteurs jouet picon-12-300x144  Tête de lettre de 1932

Les fromageries PICON, situées à Saint-Felix en Haute-Savoie commercialisent le premier fromage fondu pré-emballé sous les marques « Mère Picon » et « Picon portion ». La production est vendue en France et dans les pays du Proche-Orient, en particulier au Liban. Grace à un marketing très efficace, l’usine emploiera jusqu’à 500 personnes. En 1968 elle est rachetée par le groupe BEL puis sera définitivement fermée le 30 juin 2001.

picon-01-102x150 dans Projecteurs jouet  picon-10-300x208A droite protège-cahier 

Dans chaque boîte de fromages MERE PICON, on trouve des personnages de Walt Disney à découper et à monter ainsi que des bons en échange desquels « MERE PICON sera heureuse de vous adresser son CINEMAGIC ou son jeux des 7 familles ».

picon-03-150x95   picon-04-150x96  Buvards

En plus de ces objets, MERE PICON édite aussi des jeux de 32 et 54 cartes ainsi que plusieurs objets promotionnels destinés aux enfants  tels que buvards, protège-cahiers, etc.

picon-05-300x233

Le CINEMAGIC est un petit projecteur en carton, livré à plat, qui se monte facilement par simple emboitage, sans aucun collage « les plis sont amorcés, il suffit d ‘éliminer le carton inutile ». Il est équipé d’une lentille frontale, d’une fente pour introduire les disques sur lesquels se trouvent 5 vues circulaires et d’une ouverture à l‘arrière où l’on place une lampe de poche ordinaire.

picon-06-283x300  picon-07-300x227

L’appareil est livré  avec 2 disques sans image « perforés de 5 petits ronds, qui sont d’une grande utilité pour décalquer sur des journaux illustrés certains dessins à l’aide d’une plume et de l’encre… Lorsque vous aurez utilisé ces disques, d’autres supports vous seront envoyés sur demande… Si vous possédez des positifs photographiques transparents, vous pouvez également les projeter avec cet appareil en les collant sur les disques supports ».

picon-08-300x143

Il est possible de se procurer un certain nombre d’histoires contre 10 bons « en nous écrivant pour nous demander d’autres films sans oublier d’indiquer ceux que vous possédez déjà ». Chaque histoire, composée de 20 vues réparties sur 4 disques, est envoyée dans une petite enveloppe en kraft personnalisée aux couleurs des Fromages MERE PICON.

picon-11-150x107

Parmi tous les titres proposés, voici plus particulièrement : « D – Petit Mako grand chasseur » / « G – Goupy et Donald en mer » / « H – Mickey et le monstre » / « I – Le bon chasseur » / « N – Mickey sculpteur & le beau bateau » / mais aussi « Pauvre Minouche » / « Dingo et les soucoupes volantes » / « Grande vedette Mickey  » / « Au voleur » / etc.

picon-09-150x92

Il était possible de se procurer aussi des disques de jetons en carton faisant office de ticket d’entrée à la projection. Le CINEMAGIC est une création originale déposée de Max PONTY (voir PORTRAITS) Imprimé par Darboy à Paris.

A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Le projecteur CINEBANA de BANANIA

Posté par Patrice Guerin le 4 novembre 2013

Le projecteur CINEBANA de BANANIA dans Projecteurs jouet cinebana-01-116x150  cinebana-02-114x150 dans Projecteurs jouet  cinebana-03-300x185 Recto, verso et intérieur de la pochette

Le CINEBANA est un petit projecteur en carton, dénommé “lanterne magique” par BANANIA. Il est plié à l’intérieur d’une pochette cartonnée mesurant 23x30cm. Pour l’utiliser « Redresser l’appareil jusqu’à la verticale, un enclenchement automatique le fixe dans sa position d’utilisation. »

cinebana-04-300x209  cinebana-05-300x236

La projection s’effectue en plaçant une lampe de poche ordinaire « en bon état » à l’emplacement prévu derrière l’appareil puis de glisser la bande d’images dans les fentes appropriées. « Vous serez heureux d’assister à un véritable spectacle… en couleurs ! » Le réglage de la netteté sur l’écran (un simple mur blanc) se fait «  en éloignant ou en rapprochant légèrement l’appareil ».

cinebana-06-109x150   cinebana-09-150x103

Le CINEBANA est obtenu contre 16 points BANANIA et 6 timbres poste pour lettre. « Cette lanterne magique vous sera adressée avec une histoire complète en 20 images ».
cinebana-08-150x125  BANANIA indique qu’il existe 22 histoires au total que l’on peut obtenir par série de 3 histoires en envoyant 16 points et 4 timbres-poste.

cinebana-07-68x150  Microscobana – Collection privée cliquer ici

Avec ces mêmes points BANANIA, on pouvait aussi obtenir des découpages (Le garage, la ferme, le moulin, le porte-avions), des constructions et même les super découpages animés. Tous ces pliages sont des créations de Max PONTY (voir PORTRAITS).

A la même époque d’autres marques distribuèrent aussi de petits projecteurs en carton.

Voir : Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Publié dans Projecteurs jouet | 2 Commentaires »

Les projecteurs publicitaires en carton des années 50

Posté par Patrice Guerin le 21 octobre 2013

Les projecteurs publicitaires en carton des années 50  dans Projecteurs jouet projouets-01-300x189  Les projecteurs en carton des années 50 “des Jeux Passionnants”

Profitant du développement considérable de la diapositive dans les années cinquante, plusieurs fabricants profitent de cette mode pour dynamiser leurs ventes en proposant des petits projecteurs en carton à monter soi-même en échange d’un certain nombre de bons collectionnés dans les produits de la marque. « Les fromageries PICON à Saint-Felix (Haute-Savoie) ont le plaisir d’offrir à leurs petits amis ce nouveau jeu d’un intérêt passionnant pour tous les enfants en échange des bons que vous trouverez dans les boîtes de fromage MERE-PICON ».

projouets-02-102x150 dans Projecteurs jouet  Projecteur CINEMAGIC – MERE PICON

Voir : Le projecteur CINEMAGIC de MERE PICON

projouets-03-112x150  Projecteur CINEBANA – BANANIA

Voir : Le projecteur CINEBANA de BANANIA

projouets-04-300x87  Projecteur AFIX ou CINEAFIX

Voir : Le projecteur AFIX ou CINEAFIX

projouets-05-117x150  Projecteur CINE-ALBUM – HACHETTE

Voir : Le projecteur CINE-ALBUM de Hachette

projouets-09-118x150  Projecteur CINE-MIME - Editions Gautier Languereau

Voir : Le projecteur CINEMIME des éditions Gautier-Languereau

Projouets 10  Projecteur CINEROLLS – S.P.A.M.

Ce projecteur en carton est obtenu auprès de son fournisseur de lessive habituel ou de l’entreprise S.P.A.M. à Paris « contre l’envoi de cent francs ». Il est livré accompagné d’un premier film ; « ensuite, en échange de cinq bons découpés dans les paquets ROLLS et FAST, votre fournisseur vous remettra gratuitement le suite du film que vous possédez ou le début d’un nouveau film ».

projouets-08-150x100   projouets-06-150x89

Cette mode des petits projecteurs pour enfants ne date pas des années cinquante. Elle remonte aux lanternes magiques jouets du XIXe siècle fabriquées principalement par des marques françaises et allemandes. A la fin du XIXe siècle des kits complets du projectionniste débutant étaient même proposés sur le marché.

Voir : Lanternes magiques jouet - Accessoires pour projections familiales

projouets-07-115x150  Projecteur COMICSCOPE

Dans les années 40/50 d’autres projecteurs fonctionnant avec des lampes de poches ou une simple ampoule électrique permettaient de diffuser les images de Walt Disney et les premiers Comics US.

Voir : Le COMICSCOPE et les B.D. américaines des années 40 - Projecteur de film-strip JOHNSON DISNEY

Publié dans Projecteurs jouet | Pas de Commentaire »

Projecteur de film-strip JOHNSON DISNEY

Posté par Patrice Guerin le 27 février 2013

Les origines de cette entreprise remontent aux années 1740, époque à laquelle Richard WRIGHT crée une entreprise d’orfèvrerie sur Maiden Lane à Londres. C’est là que John JOHNSON devient apprenti avant de reprendre l’affaire.

Vers 1839 JOHNSON & SONS commence à fabriquer les sels d’argent et d’or nécessaires pour le nouveau procédé photographique inventé par William Henry FOX TALBOT (1800-1877) – il s’agit du procédé négatif-positif tel que nous le connaissons aujourd’hui. C’est à ce moment-là, que JOHNSON commence son activité dans le domaine de la photographie.

Projecteur de film-strip JOHNSON DISNEY dans Projecteurs jouet johnson-01-150x95  © English Heritage

Pendant la seconde Guerre Mondiale, JOHNSON fournit la plus grande partie des produits chimiques nécessaires au traitement des photographies aériennes, surtout après la destruction, en septembre 1940, de “Ensign Ltd” l’entreprise de HOUGHTON-BUTCHER, créée en 1834. Le mois suivant cette destruction, le stock restant des agrandisseurs, épidiascopes et caméras cinéma est repris par JOHNSON & SONS. « Bien que Ensign Ltd doit être fermé, nous sommes heureux d’apprendre que des dispositions ont été prises permettant à monsieur Stanley HOUGHTON, le directeur général sortant et monsieur Fred BUTCHER, le directeur technique ainsi qu’aux membres du personnel de rejoindre JOHNSON & SONS, de Hendon, qui ouvrira prochainement un nouveau service dans ces domaines d’activité ».

johnson-02-106x150 dans Projecteurs jouet Collection M.F.

Ayant déménagé les bureaux et l’entrepôt de produits chimiques en 1927, de Finsbury-Londres à Hendon, l’entreprise change de nom en 1948. “JOHNSON & SONS Manufacturing Chemists Ltd”, devient alors “JOHNSONS of HENDON Ltd”, mais ce nom est déjà utilisé sur certaines publicités depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale. En 1972, JOHNSONS of HENDON est acquis par la Société Hestair ; puis en 1977, l’entreprise est rachetée par Eumig qui donne son nom à cette nouvelle structure : “Eumig (UK) Limited”.

johnson-03-101x150  johnson-04-101x150  johnson-05-101x150  johnson-06-101x150

Dans les années 1950, JOHNSONS of HENDON Ltd fabrique et commercialise un petit projecteur pour enfants fonctionnant avec une simple pile de lampe de poche. Cet appareil permet de commercialiser des films en bande (Film Strip) sous license “Walt-Disney Mickey Mouse Ltd”. « Le projecteur de films JOHNSON DISNEY est un vrai petit projecteur qui produit des images en couleurs claires et nettes jusqu’à 2 pieds (0m60) de côté représentant de véritables illustrations de Walt-Disney provenant des célèbres films de dessins animés. Un système optique bien conçu garantit des résultats étonnamment clairs et nets ».

A la même époque, d’autres projecteurs sont vendus avec des films Walt Disney sous licence.
Voir : Projecteur OPTIMAR Laterna Magica Kinder Kino

johnson-07-150x102johnson-08-300x166

L’appareil se compose d’une boîtier de pile électrique en tôle peinte avec une porte articulée à l’arrière permettant d’introduire la pile de 4,5 volts. A l’avant, un système optique très simple vient s’emboiter sur le boîtier. Il est composé d’une petite lentille condensateur, placée juste derrière le passe-film et d’un objectif coulissant équipé d’une lentille frontale.

johnson-09-150x111 Collection T.A.

Ce projecteur est tout d’abord présenté dans une version noire fort semblable à une lampe de poche dont il a conservé la poignée supérieure. Sur l’emballage, de couleur jaune, l’inscription Walt Disney et prépondérante tandis que l’indication “Johnson of Hendon” apparaît en petit. L’appareil est présenté comme une “Lanterne” – Collection T.A.

johnson-11-150x100

La seconde version de ce projecteur possède une finition grise argentée réalisée en peinture émaillée. La poignée a disparue mais l’interrupteur reste le même. L’emballage, en carton assez léger, est de couleur bleue. L’appareil est dénommé “Johnson-Disney film strip Projector”. Le terme “Projecteur” en fait un appareil beaucoup plus moderne que le précédent.

johnson-12-150x98  johnson-13-104x150  A droite collection M.F.

La troisième version de ce projecteur,  possède aussi une finition grise argentée. L’interrupteur, en plastique blanc, est placé sur le dessus de l’appareil. L’emballage, en carton rigide avec couvercle amovible, est de couleur rouge. En plus de l’appellation précédente dont la typographie a été modernisée, il y a l’indication “N°2 Outfit” ce qui signifie qu’il s’agit d’une nouvelle version.

johnson-14-300x247  johnson-15-110x150  johnson-16-150x101  johnson-17-109x150

L’appareil est livré complet dans un emballage en carton très attrayant conçu par les studios DISNEY et imprimé en 6 couleurs. Il est accompagné d’un mode d’emploi, d’une ampoule, d’une pile électrique de 4,5v et d’un certain nombre de films (N°1 : 1 film – N°2 : 6 films – N°3 : 12 films) ; de plus il est possible d’acheter des films individuellement ou par séries de six.

johnson-18-300x121  johnson-19-150x80 johnson-24-101x150  johnson-25-100x150

Chaque film contient 24 vues couleurs plus le titre. Il est enroulé autour d’un axe en bois qui se place directement dans le projecteur. Le film est rangé dans une petite boîte en carton de couleurs différentes suivant les séries. De plus chaque boîte contient une petite notice sur laquelle sont imprimés les commentaires de chaque vue.

johnson-20-150x122  johnson-21-150x125  johnson-22-150x106

Les boîtes de films peuvent être regroupées par couleurs dans des petits coffrets en carton contenant 6 boîtes. Par exemple, le coffret bleu foncé correspond à la “SERIES 51”, le coffret rouge foncé à la “SERIES 52”, le coffret vert à la “SERIES 53”, etc.

johnson-23-300x157 Collection T.A.

Pour plus de renseignements sur JOHNSON of HENDON cliquer ici

Publié dans Projecteurs jouet | 2 Commentaires »

Projecteur OPTIMAR Laterna Magica Kinder Kino

Posté par Patrice Guerin le 24 février 2013

Projecteur OPTIMAR Laterna Magica Kinder Kino dans Projecteurs jouet optimar-05-129x150

OPTIMAR est une entreprise autrichienne située à Salzbourg, spécialisée dans l’optique et la mécanique de précision.

optimar-01-150x100 dans Projecteurs petit format  optimar-02-150x86  optimar-03-150x104

Dans les années 1950 OPTIMAR fabrique un petit projecteur en tôle pour enfant. Celui-ci est très facile d’utilisation et à la portée de n’importe quel utilisateur. Le déroulement horizontal du film se fait à l’aide d’une petite manivelle.

optimar-04-128x150  Ce petit projecteur existe en différentes couleurs.

optimar-06-141x150  optimar-07-141x150

La lanterne magique OPTIMAR permet de projeter « de jolis contes de fée colorés » dont certains sont csont édités sous copyright Walt Disney, comme “Les trois petits cochons”, “Cendrillon”, “Dumbo, l’éléphant volant”, “Bambi le cerf”, “Blanche-Neige et les sept nains”, “Mikey-Mouse et la balade en fusée”, etc.

optimar-08-150x88  Film N°7 – “Les trois petits cochons”

optimar-09-150x84  Film N°9 – “Dumbo, l’éléphant volant”

optimar-10-150x85 Film N°12 – « Mickey-Mouse et la balade en fusée”

Les films, tirés sur pellicule Agfa-Color, sont au format 35mm et comportent une douzaine de vues chacun plus le titre. Chaque bande raconte une petite histoire. Elle est emballée dans une pochette en plastique au dos de laquelle sont imprimés de courts textes correspondant à chaque vue.

optimar-13-150x34  Il existe aussi d’autres sujets présentés sur des films en noir et blanc.

A la même époque, d’autres projecteurs sont vendus avec des films Walt Disney sous licence.
Voir : Projecteur de film-strip JOHNSON DISNEY

Publié dans Projecteurs jouet, Projecteurs petit format | Pas de Commentaire »

La lanterne magique ou le spectacle amusant

Posté par Patrice Guerin le 23 février 2013

La lanterne magique ou le spectacle amusant dans Gravures et Chromos lanterne-1815-01-150x99  lanterne-1815-02-99x150 dans Lanternes magiques  Livre de 1815
“Spectacle amusant donné par un Père à ses Enfans”, tel est le sous-titre de ce petit livre traduit de l’anglais, datant de 1815. Edité à Paris à la librairie du Lys d’or chez H. Vauquelin.

lanterne-1815-03-300x232 dans Projecteurs jouet

« Mon oncle a été très content de nous cette semaine, et il nous a promis que si nous continuions de nous bien comporter, il nous montrerait la “Lanterne Magique” qu’il a été si longtemps à faire. Je me persuade que ce sera une  chose très amusante ; car, non seulement nous verrons les figures danser au mur, non seulement nous verrons un éléphant baisser et relever sa trompe ; mais il nous racontera les histoires des petits garçons et des petites filles dont il a dessiné les portraits ».

lanterne-1815-04-150x92  Chromo début du XXe siècle

Voir d’autres chromos : Chromos lanterne magique enfants

Le lendemain soir, monsieur Manly prépare la lanterne magique ; mistriss Manly met un écran devant le feu ; Frédéric, Caroline, Sophie et Edouard rangent des chaises d’une manière convenable, et éteignent les lumières.

lanterne-1815-05-150x94  « Ce que vous voyez est une mascarade d’enfants »

« Messieurs, mesdames, vous allez voir ce que vous allez voir… Ce que vous voyez est un bal composé de masques pour les fêtes de Noël… Il fut convenu qu’on formerait une mascarade à laquelle tous les enfans du voisinage seraient invités.  »

Le spectacle familial pour enfants est un thème récurent des projections lumineuses qui durera bien au delà du XIXe siècle avec ses fameuses lanternes magiques en tôle multicolore.  Dans les années 1950, il est encore largement exploité pour promouvoir les bandes dessinées et autres produits destinés aux enfants.

Voir les articles suivants publiés sur ce site :

 

Publié dans Gravures et Chromos, Lanternes magiques, Projecteurs jouet | 2 Commentaires »

Le COMICSCOPE et les B.D. américaines des années 40

Posté par Patrice Guerin le 25 décembre 2012

Le COMICSCOPE et les B.D. américaines des années 40 dans Projecteurs jouet comicscope-01-300x140  comicscope-02-98x150 dans Projecteurs petit format  Document G.V.

Le 20 mars 1940 Robert W. FARRELL et Victor S. FOX déposent à New-York le brevet n°2,301,114 pour un “projecteur optique” (délivré le 3 novembre 1942). Il s’agit d’un « projecteur optique simple et peu coûteux à construire qui peut être facilement assemblés par des enfants à partir de quelques éléments séparés ».

comicscope-03-300x209  comicscope-21-207x300

Le Comicscope se compose d’une boîte en carton épais (19x18x8cm) munis de plusieurs ouvertures permettant d’introduire l’objectif (un simple tube de carton de 2,7cm de diamètre muni d’une lentille bi-convexe), les vues opaques provenant de bandes dessinées collées sur des cartons de 8cm de large et la lampe qui n’est pas fournie avec l’appareil (un éclairage ordinaire avec ampoule de 50 à 60w).

comicscope-04-150x97  Malgré la simplicité d’utilisation, l’appareil est livré avec une notice illustrée en 8 étapes. De plus, celle-ci précise que l’on peut dessiner ses propres images ou même « projeter des photographies de soi-même, de ses amis et de sa famille ».

comicscope-05-102x150  comicscope-06-150x87 comicscope-07-150x72  Comicscope peut s’interpréter ainsi : “Voir des bandes dessinées”.

Ce petit projecteur “totalement inefficace” permet de projeter les Comics-Strip parues dans les journaux américains des années 1940 dont les fameux héros patriotiques “Captain Freedom” et “Captain America”.

comicscope-16-108x150  comicscope-14-107x150  comicscope-15-101x150

Le Comicscope est une réminiscence des lanternes magiques pour enfants du XIXe siècle, mais il n’en a plus les qualités et ne projette que des documents opaques, ce qui nuit d’autant plus à la luminosité de l’image sur l’écran. « Afin d’obtenir une bonne orientation de l’image, il faut glisser la bande dessinée à l’envers. Mais dans ce cas ce qui est à gauche passe à droite et le texte apparaît à l’envers. De tout façon vous auriez du mal à lire le texte, car seule une image circulaire est projeté qui ne couvre qu’une partie du sujet».

Voir : Lanterne magique et projections familiales – ToverlantaarnLa lanterne magique ou le spectacle amusant

comicscope-09-150x114  comicscope-08-90x150

Fabriqué par Remington Morse “Quality Products” – département de Hamilton Ross Industries New York Chicago – le Comicscope est vendu par correspondance dans les journaux de BD américains. Le prix est dérisoire “Only 25 cents”, mais les enfants qui veulent obtenir un Comicsope doivent envoyer non seulement l’argent (au départ 15 cents), mais aussi des coupons découpés dans cinq titres différents appartenant au même éditeur ainsi que 3 cents en timbres. A l’époque, un magazine de BD coûtait environ 10 cents.

comicscope-17-112x150  comicscope-18-111x150  comicscope-19-112x150  comicscope-20-111x150  Dans ces pages extraites de “Wonderworld” n°14 de juin 1940, on voit en couverture une annonce “Gift offer Giant Comicscope”, puis à l’intérieur 2 annonces pour le Comicscope ainsi qu’une annonce destinée à promouvoir les bandes dessinées de Fox Publishing inc. dans lesquelles il convient de découper des coupons.

Pour comprendre l’origine de cette invention, il faut savoir qu’à la fin des années 30, Robert W. FARRELL s’associe à Victor S. FOX pour créer la “Fox Publishing”, une société destinée à publier des comics-books tels que Wonder Comics (qui devient Wonderworld Comics au n°3), Mystery Men, Fantastic Comics

comicscope-12-117x150 D’autres versions de cet appareil existent telles que le “Color Comicscope” et le “Junior’s Television”.

On peut lire sur l’annonce ci-dessous que le Comicscope permet de projeter non seulement des bandes dessinées «  pour voir l’action en plein écran et lire chaque mot » mais aussi des photos Polaroïd et « vos photos préférées de sports, de stars de cinéma ou vos propres clichés de famille… grands comme la vie ! »

comicscope-22-101x150  comicscope-23-81x150  Publicité Batman –  1966

Dans les années 50, l’idée de petits projecteurs “promotionnels” en carton destinés aux enfants donnera le jour, en France, à quelques appareils tout aussi inefficaces que leurs prédécesseurs, pour la plus grande joie des bambins issus du baby-boom.

Voir : sujet à venir
Pour voir d’autres projecteurs jouets cliquer ici

A la même époque, un ingénieur suisse dépose un brevet pour le projecteur le plus perfectionné qui n’ait jamais existé jusqu’alors !
Voir : Le projecteur AUDAX – FOCA

Ce sujet a été partiellement illustré avec des documents provenant des sites suivants : BDzoom.comKirymuseum.org

Publié dans Projecteurs jouet, Projecteurs petit format | Pas de Commentaire »

123
 

2ndeavicenne |
kadscen |
entre terre et mer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire-Géographie-Educati...
| Oppidum anglicus: the city ...
| Joie en Dieu et Descendance...